20 novembre : action train gratuit

Venarey-lès-Laumes est décidément trop loin de Dijon. Après une première étape pour sortir de la ville, le lendemain, la marche se dirige sur Lantenay et prend le train direction Venarey-lès-Laumes, en distribuant un tract reprenant des revendications du collectif Réseau pour l’abolition des transports payants (RATP) et faisant le lien avec les problématiques climatiques et énergétiques (oui, le train c’est bien mais ça utilise soit de l’énergie nucléaire, soit du diesel…). Pas de fraude donc, mais une action de revendication pour un droit au déplacement individuel et un changement de la politique des transports publics, avec quelques belles rencontres dans le train. Côté contrôleur, il nous rappelle la loi de Vichy qui interdit les manifestations sur la voie ferrée et que bien sur, nous sommes en infractions pour non-paiement du billet… La gendarmerie de la ville d’arrivée est prévenue pour nous accueillir à la descente du train… On continue malgré tout à discuter avec les gens, et à l’arrivée, pas de bleus : le contrôleur était furax, nous d’humeur plutôt guillerette.

A Venarey-lès-Laumes, nous sommes accueillis à la Quincaillerie (contact)un lieu à l’atmosphère magique, ancien moulin (à axe vertical, une rareté) qui a servi de tuilerie, d’usine, de quincaillerie, de logement, et qui se transforme petit à petit en lieu de spectacle. Il a notamment accueilli le collectif de Scotcheuses pour le montage du film No Western, sur NDDL. Soirée couscous au programme, bien assorti avec la djellaba d’un marcheur, et discussion sur NDDL.

COP 21 et transports en communs

This entry was posted in Evènements. Bookmark the permalink.