15 novembre : le village de cabanes

Hier, la marche Forcalquier-Paris est restée dans un village de cabanes proche de Châlon-sur-Saône. Le village, installé sur terrain privé, est occupé par une demi-douzaine de cabanes individuelles, et quelques cabanes à usage collectif : cabane à caca, cabane électrique et maison commune qui nous a abrité deux nuits. L’installation électrique (solaire) a une puissance totale de 600 W pour l’ensemble des personnes y vivant, qui ouvrent aussi le lieu à des gens de passage. Tout s’est fait en autoconstruction. Le lieu a aussi une petite production vivrière, jardin et poules. Le groupe de cabanes est entouré d’arbres, des fruitiers parsèment l’espace central. Une ambiance protectrice et apaisante se dégage de l’ensemble, et les habitants sont très bienveillants.

L’accueil a été très chaleureux. Cette étape nous a permis de nous ressourcer, de discuter en groupe sereinement. Quelques personnes ont pris la décision de partir, pour peut-être revenir plus tard.

Un groupe de marcheurs est reparti lundi, sans véhicule de soutien (si un.e volontaire se présente, ille sera bienvenu.e). Mardi soir nous serons aux environs de Nuits-Saint-Georges, et mercredi à Dijon. Nous contacter plutôt par téléphone pour tout soutien (bouffe, sourires, ce qui vous passe par la tête) au 06 08 75 46 80.

This entry was posted in Evènements. Bookmark the permalink.